20 jours pour trouver un job

Publié le par Corinne

Elle s’appelle Hanen, elle a 30 ans et elle s’est lancée un sacré défi : être en poste le 26 février prochain avec un salaire minimum de 2 200 euros brut par mois.

Emilie l’a interviewée . Elle explique comment lui est venue l’idée (en pleine nuit !) et surtout comment elle compte arriver à ses fins : distribution de CV et de tracts dans les transports et dans les files d'attente des taxis, impression de tee-shirts avec son slogan, etc.

Vous pouvez suivre le compte à rebours sur son blog. Hanen cherche un poste dans son domaine d'activité, le marketing, ou alors un poste de commerciale sédentaire ou d'assistante commerciale dans le secteur bancaire.

Elle a bien du courage Hanen. Faut-il donc aujourd’hui en arriver là, devoir chercher à se faire remarquer à ce point, pour trouver un travail, pour bousculer des recruteurs frileux et leur crier : j’existe, j’ai des compétences, je suis la personne qu'il vous faut, donnez-moi ma chance ! Sans doute...

Bonne chance Hanen !

Vous pouvez vous aussi soutenir sa démarche en parlant de son défi autour de vous et en apposant la bannière des Influenceurs sur votre propre blog. Merci pour elle. 

Un défi pour une nouvelle vie
Recommandé par des Influenceurs

Publié dans Elles cherchent

Commenter cet article

Louis CHATEL 10/02/2007 17:03

Il y a de l'idée et du courage :0085:

hanen dechaux 10/02/2007 12:01

Isabelle : en tout cas je l'espère, après avoir tenté les méthodes classiques en vain, je souhaite vraiment que les recruteurs se rendent comptent qu'audelà des compétences la personnalité et l'envie de progresser des cadidats peut faire la différence (bien entendu certains métiers ne peuvent pas faire valoir ce point...)
Françoise : je n'ai qu'un mot la roue tourne ! En 2000 -2001 il y a eu une penuries de marketeurs et là trouver un job dans ce domaine était juste un moins compliqué!
Mondemo : merci, je termine de répondre et me rue sur votre blog.
Agnès : oui cela ne répond pas à tous les types de métiers, mais même dans le marketing cela peut sans doute avoir l'effet inverse. Je prends tout de même le risque! l'enjeu est là, et le jeu aussi.
Minimy : Je ne pense pas encore aux entretiens... Mais les attends avec impatience. Oui je vais devoir assurer, mais surtout rester humble et juste par rapport à ma demande.  Je veux travailler en équipe; et pour cela prouver qu'audelà de ma démarche je sais marcher en groupe et pas seulement en solo.
Cath : OUi j'ai déjà mon profil viadeo, et des contacts de ce côté. Le marché est saturé dans le domaine du marketing et les entreprises de plus en plus exigentes. Je souhaite marquer l'esprit d'un recruteur par cette différence.
Vanina: a tout de suite sur ton blog alors!
Michèle : pas facile de recherche un emploi proche de la retraite. Avez vous essayer les agences spécialisées dans l'emploi des seniors?
A tous : ce soutien me porte vraiment,  hier à chaque action menée je pensais déjà à vos réactions face à l'ecran en lisant mes peripéties. Cela donne le courage d'aller encore plus loin, c'est sûr.
 

AgnÚs 10/02/2007 11:57

Merci Mondemo,ça y est, j'y suis enfin arrivée. Ce n'était pas le lien qui me manquait mais la façon de l'intégrer en bannière... bon courage Hanen

chez tine 10/02/2007 11:46

bonjour, bonjour, entre septembre et aujourd'hui, je dois bien dire que j'y avais pensé, à la distribution de cv etc ... mais je n'ai pas osé ! je suis heureuse de voir qu'une autre va le faire avec envie et détermination, je suis de tout coeur avec hanen ... une action choc peut fonctionner car çà surprend les gens et affiche la différence ... bonne chance, mademoiselle

MichÚle KRUST 10/02/2007 11:10

Bravo hanen pour ce défi. A 30 ans, tu as toutes tes chances. Mais... moi, je n'ose même pas essayer : à 58 ans je suis beaucoup trop vieille - Vous ne pensez tout de même pas que l'on va vous engarer, puisque dans deux ans vous nous quitterez (sic). Oui... avec 117 euros pas mois de retraite !!!!
Alors... moi... ce n'est pas les CV que je distribue, mais je fais campagne pour le bulletin blanc aux élections : si les seniors ne sont pas reconnus pour leur travail, alors pourquoi apporteraient-ils leurs votes à un quelconque candidat.
Encore bravo Hanen et bon courage.
Michèle