Réseau : on nous aurait menti ?

Publié le par Corinne

Juste un petit sondage. Votre poste, celui que vous occupez aujourd'hui, vous l'avez trouvé comment ? Et si vous êtes en train de chercher un job, comment tentez-vous de le décrocher ?

- par une candidature spontanée ? (ce fut le cas pour moi)

- par une relation professionnelle ou personnelle ?

- par une petite annonce (presse, Internet) ?

- par l'Anpe ? par l'Apec ?

- par un chasseur de tête/cabinet de recrutement ?

- aucun de ses canaux : vous êtes votre propre boss. Oui, mais avant de le devenir ?

Si je vous pose la question, c'est qu'une étude publiée par la Dares (Ministère de l'emploi) indique que les entreprises puisent d'abord dans leur vivier de candidatures spontanées pour recruter. Ensuite, elles s'adressent à l'Anpe, puis à leur réseau (collègues, relations professionnelles et personnelles). Et seulement en dernier recours, elle publie une petite annonce. Pour les cadres, ça change un peu : le réseau professionnel arrive en troisième position, juste derrière la petite annonce sur Internet. Mais encore une fois, la candidature spontanée se pointe en tête des procédures.

Bizarre, non ? Alors que tout le monde ne jure que par le marché caché (réseau, cooptation et j'en passe), que l'on n'arrête pas de nous bassiner que le réseau est incontournaaaable pour trouver un job, les patrons restent finalement très traditionnels dans leur méthode d'embauche. Fantasme quand tu nous tiens...

Publié dans Elles cherchent

Commenter cet article

manale 24/01/2007 16:38

à mon tours!
Après m'etre pris ans de congé parentale , je réactive mon résaux laissé à l'abandon pendant toute cette période!
Bien sûr j'envois des candidatures spontannées et surtout bien ciblées.J'épere qu'elles vont portées leurs fruits.
Mercipour cette article

Corinne 16/01/2007 07:07

@ Do : merci. Et si tu profitais des voeux de bonne année pour réactiver ton réseau "endormi" ? :-)

do 15/01/2007 18:19

Bonjour à toutes!
pas le courage de lire toutes les expériences, hélàs!
J'occupe mon job actuel par réseau, par des anciens de mon ancienne boîte, où j'étais entrée contactée par un ancien de ma 1° boîte, où j'était rentrée en répondant à une petite annonce sur le site internet. Ouf!
Bon, maintenant je veux changer et personne ne m'appelle, il faut que je m'y mette vraiment!

Corinne 11/01/2007 20:56

@ Nathalie : oui essaye, et dis-nous...@ Sophie de lyon : je crois que tu y vas un peu fort en disant que tu "hais" les candidatures spontanées. Je pense qu'elles marchent lorsqu'elles sont bien ciblées et très personnalisées. Elles demandent un vrai travail de réflexion, de la recherche pour que ce que tu proposes à l'entreprise suscite un intérêt de sa part, un nouveau service ou une nouvelle offre à lancer, par exemple. Bravo en tout cas pour ton asso Les ARTpenteuses dont je glisse ici le lien http://artpenteuses.canalblog.com/ Je ne capte pas France 3 Rhône-Alpes Auvergne, mais j'espère que ton intervention cathodique s'est bien passée et qu'elle t'ouvrira des portes. Je te le souhaite vraiment :-) 

sophie de lyon 11/01/2007 19:50

Bonjour, ben pour une surprise ... trois ans de chômage. et le vide intersidéral..; mon compagnon étais à la même époque que moi dans la même situation....au bout d'un moi et demi et avec quelques réponses  faites à des annonce .hop un boulot... et MOI!!des centaines de candidatures spontanées, suivies d'un petit coup de fil, histoire de voir si les courrier est  bien arrivé............. ET.................RIEN!JE hais les candidatures spontanée, et les autre aussi, car moi en tout et pour tout, si j'ai reçu  une dizaine de réponses (négatives en trois ans) et bien  j'en étais heureuse.....Aujourd'hui je cherche encore, mais je ne compte sur personne j'ai montée une asso. et peut-etre qu'un jour que j'arrivrais à en vivre il serais temps.....Ne perdons pas courage tout arrive ......un jour