Quand je serais grand(e)…

Publié le par Corinne

Savez-vous qu’un peu plus de la moitié des salariés français ont choisi leur métier par hasard ?! 47 % l’ont choisi par vocation ou parce qu’ils y ont longuement réfléchi. Parmi eux, une majorité de cadres supérieurs. Les salariés sans diplôme, les employés et les ouvriers sont les plus nombreux à avoir laissé le destin s’occuper de leur orientation *.

A quoi tient un choix professionnel ? A une passion ? Une tradition ou une pression familiale ? Un prof ? Un test ? A la sécurité de l’emploi ? A la chance ?... Pour quelles raisons avez-vous opté pour ce métier plutôt que pour cet autre ?

Allez, s’agit pas de vous défiler ! D’autant que c’est tout à fait le genre de question qu’un recruteur peut vous poser

* sondage BVA pour L’Express et BPI, réalisé en mai 2006 auprès de 1 131 salariés

Publié dans Elles travaillent

Commenter cet article

Corinne 25/07/2006 20:49

@ Del : ouf, je suis bien contente que le test ait aussi marché pour toi. J'ai cru que j'étais la seule dans ce cas... Bienvenue donc et merci pour ton retour d'expérience sur ce boulot-vocation où effectivement, je te sens bien épanouie :-)@ La nymphette : apparemment, tu as tout pour toi : l'intelligence, la curiosité et la chance.  Et en plus, tu sembles "multimétier". Sacré profil !... :-)

la nymphette 25/07/2006 16:09

A croire que l'on devrait naitre avec une vocation!
 
Il est pour moi évident que le choix d'une carrière précise découle davantage de petites hasards et de conseils de proches que d'un goût véritable. Mon problème à moi est ma curiosité, je suis curieuse de tout, m'intéresse à de très nombreux domaines, et quand, en plus, la nature vous a doté de deux neurones qui fonctionnent et que toutes les portes s'ouvrent, quel autre choix a t-on que de laisser la chance faire sa place...?

Del de Gwada 25/07/2006 15:49

Bonjour Corinne!J'ai découvert ton blog il y a quelques jours suite à un article d'Hélène sur son "blog de fille". Je me suis amusée à faire le test sur les métiers que tu proposais... j'y retrouve mon métier actuel (prof de lettres modernes) et aussi d'autres avec lesquels j'avais hésité durant mon cursus scolaire (enseignante en arts, architecte d'intérieur...). C'est très bien fait en tous cas!Pour ma part, il me semble avoir toujours voulu être prof, être en contact avec les enfants, vivre et transmettre ma passion pour la littérature et les arts... une vocation je crois!Je concilie ça avec une immense envie de voyager qui bourdonne dans ma tête depuis mon adolescence: aujourd'hui, à 27 ans, j'ai la chance de commencer ma carrière en Guadeloupe, dans un ti collège super sympa avec des élèves et des collègues attachants... Je suis épanouie dans mon travail -boulot prenant, dur parfois c'est vrai-mais qui me donne la chance de pouvoir découvrir d'autres gens et d'autres contrées (je rêve déjà du Pacifique ou de l"Amérique!!).Merci pour ton sympathique commentaire sur mon blog, (il sera de nouveau en route à mon retour fin aout!).A très bientôt et bravo pour ton blog!!!!Del

Corinne 21/07/2006 09:42

@ Bienvenue Erasme de Metz ! Ah, les femmes ingénieurs... C'est vrai qu'elles sont sous-représentées dans les carrières scientifiques et techniques. Mais ça bouge... Confère cette initiative d'associations de femmes ingénieurs qui ont lancer le site "Elles en science" que je vais d'ailleurs glisser dans ma rubrique "Coups de coeur"... Un site pour promouvoir justement les filière des sciences et de l'ingénierie auprès des filles, des parents et même aux enseignants. Allez, on y croit ! :-) @ Bienvenue Arnimaje. Au sujet d'Accenture, si cela peut permettre à des jeunes diplômées de se faire recruter et de s'épanouir dans une entreprises qui est à leur écoute, "l'opération promo" ne me déplait pas spécialement... :-) Dommage que tu ne racontes pas davantage ta voie choisie "pas tout à fait par hasard". Le partage d'expérience, ça a du bon...

arnimaje 20/07/2006 19:23

Une observation au milieu de ce débat déjà bien alimenté : pour autant l'une des questions classiques au cours d'un entretien de recrutement est de demander pourquoi avoir choisi sa voie, son orientation voir son boulot . Comme si en effet nous étions dans un marché de libre concurrence entre offre et demande pléthorique etc ...et de là à en tirer des conclusions.
Bon cependant je dois avouer avoir choisi ma voie pas tout à fait par hasard.
Sinon quel blog! un vrai forum:). J'ai lu avec amusement l'expérience d'accenture que j'avais déjà repérée dans je ne sais plus quel revue. Belle opération de promotion corporate avant tout il me semble.