Une maman, ça a des compétences ?

Publié le par Corinne

C'est une histoire banale, classique. Divorcée à 40 ans, besoin de retrouver vite fait un travail pour s'en sortir financièrement, deux adolescents à charge, une maison et des crédits à honorer. Problème : elle a quitté l'école sans aucune diplôme, son expérience se limite à quelques années comme ouvrière dans une usine, car elle a préféré rester à la maison pour élever les enfants.

Question : que mettre sur un CV lorsqu'on est resté en marge du marché du travail ? C'est certainement la question que se posent toutes celles qui veulent retrouver un boulot après une parenthèse familiale. Et puis d'ailleurs, à quel travail peut-on prétendre lorsqu'on n'a aucune qualification, à part devenir femme de ménage ?

Je l'ai aidée à rédiger son CV. C'est vrai, me suis-je dis naïvement, elle n'a peut-être pas de diplôme, mais elle a des compétences. Après tout, quand on est une maman, on sait ce que cela veut dire "être au four et au moulin" : jongler avec les courses, le ménage, les sorties et les entrées d'école, les devoirs, les repas, le budget, le mari... Pour peu aussi que l'on n'habite pas loin de ses parents ou beaux-parents, qu'on leur rende quelques menus services, que l'on s'investisse dans une association locale... Autant de tâches qui peuvent se valoriser dans un CV. Si, si, croyais-je mordicus. Puisque pour un employeur on n'a rien fait pendant des années (éduquer ses enfants ce n'est pas un boulot, vous savez bien), il faut mettre en avant les compétences que l'on a su développer grâce à toutes ses années soi disant de perdues.

Lesquelles me demanderez-vous ? Et bien, le sens de l'organisation, l'adaptabilité, la rigueur. Avec ces mots-clés et une lettre de motivation accrocheuse et motivante, cela devrait suffire, pensais-je embalée. Et bien, ma soeur, puisqu'il s'agit d'elle, conditionne aujourd'hui des croissants et autres viennoiseries dans une usine pour à peine le Smic. Qui dit mieux ?

Publié dans Elles s'entraident

Commenter cet article

Corinne 11/07/2006 20:56

Ouh lala, trop long pour moi. Tu peux résumer et expliquer où en est cette proposition ? Passera ? Passera pas ? :-) Merci !

damouredo 10/07/2006 19:43

Ca c'est l'épée de Damoclés qui se trouve au dessus des têtes de chaque Femme au foyer... Tu es au courant de la proposition de loi du député Daniel Mach ?Tu peux aller voir ici :http://parentautrementdit.free.fr/Projet%20de%20loi.htm

Catherine Sandner 05/06/2006 20:09

Cette histoire ne me surprend pas du tout, déjà que c'est dur quand on a un certain back ground de trouver un boulot, encore plus quand on a fait une pause, mais alors quand on part de rien, ça relèvre de la mission impossible. D'autant que tout n'est pas dans le CV, y'a aussi une habitude du marché du travail à avoir avec ses rites et son langage, je ne vois pas comment une totale novice pourrait se mettre à niveau... faudrait une formation préalable rien que pour ça. Et puis qu'est-ce que t'as contre les croissants ? N'est ce pas le fleuron de l'économie française ? Une fierté nationale ? Si j'étais le patron de ta soeur, je lui dirais qu'elle a de la chance de servir ainsi la patrie (si ! si ! les patrons sont capables de te sortir ça et pire encore... mais on en reparlera !)