Un mag, pour nous les femmes ? (2)

Publié le par Corinne

Après le battage médiatique autour de Jasmin dont j’ai écrit le plus grand bien (hum, hum) ici, voici un nouveau magazine sorti presque en catimini le 30 novembre dernier et appelé JE. Là où l’hebdo Jasmin s’adresse à la femme stéréotypée (actu-mode-cuisine-people, pour résumer), le bimestriel glamour JE cible la femme d’affaires dans toute sa splendeur : "la femme de pouvoir, d’influence, indépendante, autonome, de tête comme de cœur qui ose s’affirmer, qui assure et assume ses choix sans se départir de sa féminité." Diable ! A sa tête, un binôme chic et choc : Catherine Malpas (ex-journaliste de Liaisons Sociales) et Philippe Dayan, transfuge de Marie-Claire et de Madame Figaro (visez un peu le nouveau site).

Alors ? Alors, il faut bien avouer qu’il n’est pas mal du tout ce nouveau magazine. Visuellement, il est beau : papier glacé, belles photos, vraiment classe, avec une surprenante couverture en bichromie. Le contenu est très dense. Un sommaire sur 3 pages (!), un rubriquage bien structuré, des sujets variés sur des femmes qui ont brillamment réussi leurs carrières (pas sur celles qui rament, on est bien d’accord…). L’éclairage international dans les thèmes culturels est vraiment intéressant. Sans oublier une flopée d’articles traitant de famille, de forme, de décoration, de gastronomie, de nutrition, d’automobile, de high tech, de design, de mode et de beauté (incontournable !)... Tiens, il y a même la photo d’un mannequin avec des rides au coin des yeux. Bon, juste à quelques pages d’un sac en raphia à 2890 euros. Et puis, nul trace d’horoscope, de mots croisés et de sudoku. Le ton est souvent léger, teinté d’humour. Oui, finalement, pas mal du tout.

Mais alors ? Rien à lui reprocher à ce nouveau féminin ? Et bien, si. D’abord son format (plus grand qu’un A4) et son poids (180 pages !). Idéal pour l’attaché case, bien moins pratique lorsqu’on porte le classique sac à main ou en bandoulière. Ensuite, il est tout de même très parisien, trop à mon goût. A croire que les battantes ne se concentrent que dans la capitale. Et puis, son titre, JE, qui sonne très individualiste, très égocentrique, genre chacune pour soi. On est loin d’un concept de partage et de solidarité. Et enfin, bien sûr, la cible des femmes d’affaires. Certes intéressante, mais très loin de cette majorité ignorée par la presse féminine et qui pourtant aiment réfléchir et s’informer intelligemment. Comme vous, comme moi.

Dernière minute : Si vous voulez savoir dans quel point de vente acheter JE, voici un site qui vous aidera. Merci à Oelita pour le tuyau.

Publié dans Elles font l'actu

Commenter cet article

casimiri 29/12/2006 20:40

Depuis que j'ai lu ta note, j'ai essayé de trouver le magazine ! Impossible ! Je vais regarder sur le site internet indiqué ci-dessus, non mais..je suis curieuse de voir à quoi ça ressemble.
Au fait Corinne, je te soutiens de tout coeur pour ton magazine !

Corinne 26/12/2006 21:06

@ Henri : merci d'être passé par ici et de te fier à ma seule critique... Et oui, à bientôt... :-)

Henri Kaufman 25/12/2006 09:22

Ton commentaire me donne une furieuse envie d'aller acheter "Je", bien dans la tendance Égo actuelle...@bientôHenri

Corinne 20/12/2006 21:16

@ Mag : oui, je l'ai acheté suite à ton avis. Et même en version poche... Désolée de n'être pas revenue vers toi et merci de me relancer sur le sujet. J'aime bien le titre. Mais comme Oelita, le mag ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Il manque les aspects actu-économie-international, des portraits de femmes... enfin, pas mal de choses finalement.

Oelita 20/12/2006 17:18

Oui, j'ai déjà lu Bien dans ma vie, qu'on m'a passé (on me passe des tas de magazines). Ce que j'en ai pensé ? hmmmm, j'avoue que je ne m'en souviens pas particulièrement. Sympa, mais pas marquant. Faudrait que je remette la main sur un exemplaire pour me rafraîchir la mémoire.