Rendez-vous dans 10 ans

Publié le par Corinne

Autrefois, face à un recruteur, il y avait une question que je redoutais toujours. Je l’attendais, je la craignais, j’en avais les mains moites rien que d’y penser. Aujourd’hui encore, elle fait partie de la panoplie du parfait recruteur.
Généralement, elle tombe à la fin de l’entretien, un peu comme une conclusion, alors qu’elle ouvre sur tous les champs du possible. Cette question, - piège bien sûr - est la suivante : "Où vous voyez-vous dans 10 ans ?" ou, variante possible, "comment imaginez-vous votre situation professionnelle dans 10 ans ?". A l’époque, j’avais déjà du mal à me projeter d’un week-end sur l’autre. Alors m’imaginer une décennie plus tard, cela me donnait carrément le vertige. Heureusement, cette question ne m’a jamais été posée. Ouf ! Et à mon âge, je pense être maintenant à l'abri.
Toujours est-il que je me demande... vous qui avez entre 20 et 35 ans, que répondriez-vous à cette subtile interrogation ? Allez, tous à vos boules de cristal !

Publié dans Elles s'amusent

Commenter cet article

Corinne 04/10/2006 21:51

@ Stéphanie : bienvenue chez "elles" ! Si pessimiste ? Aïe ça fait mal... Je m'étonne que tu ne te sois pas vue en écrivaine ou auteure à succès :-)

Stéphanie 04/10/2006 16:43

Très bonne question ! J'espère qu'on ne me la posera pas car je n'ai qu'une pensée : je ne suis pas optimiste. J'aimerais me voir enfin exercer une activité qui me correspond et m'épanouie (tout en pouvant rester discrète - c'est ma nature et personne n'y peut rien). Pourtant, comme je le disais je ne suis guère optimiste et je ne me vois pas beaucoup avoir évoluée. Désolée si j'ai foutu le moral à zéro aux lectrices de ce blog. Ce n'était pas mon but. Je souhaitais juste m'exprimer.

Corinne 07/09/2006 21:40

Oh oui, Hanen, rendez-vous avec plaisir ici dans 10 ans ! :-)

hanen dechaux 07/09/2006 15:16

Oauahou dix ans! Moi j'aurais pil 40 ans, l'âge d ela remise en cause et comme je ne fait rien comme les autres 40 ans sera l'âge de tous les succès.
Coté perso : j'aurai enfin perdu mes 10 kg de trop et je pourrai remettre ce fameux levis taille basse que je mettais avant ma grossesse. J'aurai eu mon deuxieme ptit bout (donc j'aurai un enft de 10 ans et un autre de 5 ans). Mon mari sera toujours aussi amoureux de moi et moi de lui, deux parfait torutereaux... Enfin nous aurons acheter la maison de nos rêves avec une suite parentale (dressing et jaccuzzi), nos enfants auront chacun leur chambre et mon mari aura son petit atelier pour bricoler.
Coté pro : j'irai là ou le vent m'emportera, dans dix ans je serai peut être dans les ressources humaines (directrice bien entendu jen e fais pas les choses à moitié) et si les choses évoluent de façon linéaire alors je serai directrice marketing d'une filiale international et je voyagerai de temps à autre pour découvrir de nouveaux marchés!!!
Alors on se dit rdv dans dix sur ce meme site s'il existe toujours pour découvrir ce que nous aurons fait de notre avenir.

Corinne 31/07/2006 22:34

Bienvenue et merci à Sabine, Adeline, Bastien et Staffelfelden (c'est pas alsacien, ça ?:-).@ Bastien, je pense au contraire que l'on peut changer de voie. Mais il faut être très très motivé. Certains y parviennent et tu peux aller voir du côté de la catégorie "elles rebondissent" pour mieux en juger.@ Sabine : dommage que tu ne développes pas davantage... :-)@ Adeline : oui, tu as raison, on en est toutes un peu là avec notre envie de vouloir concilier vie privée et vie professionnelle. Curieux, les hommes n'ont pas forcément ce même désir...@ Staffelfelden : ah, quelle belle réponse ! :-)@ EmilieG : merci pour ta fidélité. :-) Oui, "apprendre encore et toujours" pour cultiver cette indispensable employabilité...