Accenture recrute autour d'un café

Publié le par Corinne

Vous êtes étudiante ou fraîchement diplômée d'une école d'ingénieurs ou de commerce ? Alors, vous intéressez le cabinet de conseil Accenture. Cette société cherche à recruter des jeunes femmes parce qu’elle part du principe que « la mixité est un gage de valeur ajoutée pour la réussite de ses projets ». Et ce n’est pas des paroles en l’air.

Les femmes ont véritablement leur place et leur mot à dire dans ce cabinet d’origine américaine (ce qui explique peut-être cela). Toutes les initiatives qui peuvent favoriser leur progression aux postes à responsabilité sont fortement encouragées. D’où la création en 2004 d’un réseau interne de femmes cadres (plus de 550 !) baptisé Accent sur Elles. Depuis sa mise en place, ce réseau a incité le cabinet à se fixer l’objectif de recruter 30 % de femmes sur les 450 candidatures qu’il reçoit par an. Le taux de pourcentage des femmes dirigeantes est passé de 0 % il y a cinq ans à 9 %. Entre temps, deux femmes ont été nommées au Comité de direction français de la société et 150 femmes managers ont bénéficié de séances de coaching pour renforcer leur leadership.


Dernière initiative : le lancement de cafés littéraires au cours desquels le réseau invite de futures et jeunes diplômées – Grandes Ecoles et universités - à rencontrer des collaboratrices du cabinet dans l’espoir de les voir rejoindre la société. Elles étaient ainsi une centaine en mars dernier à se réunir autour d’un café et du livre d’Annie et Sandra Batlle "Le bal des dirigeantes" (Ed. d’Organisation). Au programme : gestion de carrière, équilibre vie professionnelle-vie privée, métiers du conseil... La prochaine rencontre se déroulera le 29 juin à Paris sur le thème "les inégalités hommes/femmes sur le marché du travail".

 

Renseignements pris, les inscriptions sont (déjà !) closes. La formule étant victime de son succès... Mais notez d'ores et déjà dans vos agendas que les prochaines auront lieu cet automne et au printemps 2007.

Une belle initiative qui m'incite d'ailleurs à glisser de ce pas le réseau Accent sur Elles dans mes coups de coeur. Justifié, non ?


Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière...
Privilège de journaliste, Accenture et le réseau Accent sur elles m'invitent à boire la tasse jeudi 29 juin. L'occasion de voir de l'intérieur ce "wonderful women world" :-). A bientôt pour un petit compte-rendu.

Publié dans Elles s'entraident

Partager cet article

Commenter cet article

Corinne 25/07/2006 20:55

Merci La nymphette pour avoir relayé ton vécu d'accenturienne. Apparemment, on a chacune eu un son de cloche différent. Je te laisse lire la suite ici : http://toutpourelles.over-blog.com/article-3208234.html .

la nymphette 25/07/2006 16:00

Pour avoir travaillé en direct lors d'un stage avec une consultante d'Accenture, je peux témoigner du fait que c'est une femme d'une générosité hors norme et d'une grande douceur. Cependant, elle était à 1000 lieues de définir sa carrière comme épanouissante dans sa vie de femme...
Riche certes à tous niveaux mais extrèmement exigeante. Laisser la place aux femmes certes, mais leur demander d'oublier qu'elles sont des femmes et donc des mamans potentielles...

EmilieG 25/06/2006 14:07

Quelle belle initiative effectivement. J'attends ton compte-rendu avec impatience pour avoir tes impressions.

Juliette 24/06/2006 01:14

Ton blog va finir par faire de toi un VIP incontournable, c'est fou tout ce qui t'arrive et les contacts que tu crées depuis que tu l'as initié ! En plus, ton blog devient de plus en plus sexy (comment diable fais-tu pour incruster tes icônes ?), c'est un vrai plaisir - contagieux qui plus est - de naviguer en ta compagnie. Un exemple à suivrepour toutes les bloggeuses débutantes... et pour les autres. Votre vie professionnelle comment à devenir routinière et un brin étouffante, plutôt que de vous précipiter dans la gueule d'un autre loup, pourquoi ne pas créer un blog ?

Elise 23/06/2006 10:45

Bonjour Corinne,
c'est un exemple de discrimination positive intelligemment menée, et ça ne me surprend pas, comme toi, que cette initiative vienne d'un cabinet rattaché à un groupe américain. Aux Etats-Unis existe en effet une vraie culture de la discrimination positive qui tient bien sûr au millefeuille de leurs populations/cultures. Je m'en suis rendue compte en entretien d'embauche dans une agence RH d'origine américaine où me fut posée la question de mon point de vue sur la discrimination positive. Une société idéale serait évidemment une société où n'aurait plus à exister.
 

Corinne 23/06/2006 22:05

Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière... Privilège de journaliste, Accenture et le réseau Accent sur elles m'invitent à boire la tasse jeudi 29 juin. L'occasion de voir de l'intérieur ce "wonderful women world" :-). A bientôt pour un petit compte-rendu.