Elle porte la parole des SansRien

Publié le par Corinne

Elle s’appelle Fabienne Jouvet. Elle a 46 ans, cinq enfants, dont trois encore à charge (16, 13 et 10 ans). Fabienne était secrétaire commerciale dans une banque quant à la suite d’un accident de travail, elle a perdu la mobilité de son poignet gauche. Difficile dans ses conditions de poursuivre son métier. Diminuée physiquement, elle a été licenciée.

Tombée dans la précarité, Fabienne a le courage et la colère des désespérés, et décide de lancer le réseau SansRien, un réseau de résistance contre la misère et la précarité, localisée à Bordeaux. « Je suis une précaire, je n'en ai pas honte, je suis juste en colère, j'ai envie de dire, d'hurler au nom de tout ceux qui n'en n'ont déjà plus la force, aidez-moi, aidez-nous. Aidez-nous à nous faire entendre, enfin, il y a tant à dire, tant à faire, des solutions existent qui ne demandent aucun budget, il suffirait juste que des regards se tournent vers nous, que l'on nous écoute, enfin. »

Ce réseau est à l’origine de débats, d’échanges d’idées, un peu partout en France, sur les conditions des précaires, les situations d’humiliation, de honte, d’indifférence dont ils sont victimes. En 2004, une délégation de SansRien a été reçue par le porte-parole du ministre de l’emploi, Jean-Louis Borloo, pour faire entendre leur revendication .

L’initiative de Fabienne est vraiment à saluer et à encourager. Aucune cotisation n’est demandée pour adhérer au réseau des SansRien, juste un engagement fort et volontaire. Fabienne compte sur vous.

Le site des SansRien

Publié dans Elles font l'actu

Commenter cet article

alexandra 08/06/2006 16:56

Merci pour l'info sur un site que je vais donc aller "visiter" d'ici peu.