Madame, comme vous avez de grandes dents !!!

Publié le par Corinne

Il parait - d'après deux auteurs américains - que La femme est un loup pour la femme, en particulier au boulot. Les conflits entre collègues femmes, ça décoiffe, plus qu'entre les hommes. Elles sont calculatrices, mesquines, arrivistes, hypocrites... Horribles, en somme !

Spontanément, j'ai souri en redécouvrant ce livre daté de 2004. Et puis, en y réfléchissant, je me suis dis qu'il y avait peut-être bien du vrai dans cette formulation...

Qui n'a pas voulu m'accorder le poste que je convoitais sous l'argument affiché qu'il y avait déjà "trop de femmes dans l'équipe" ? Qui a accepté de m'augmenter de... 10 francs (c'était à l'époque !) après cinq ans de bons et loyaux services ? Qui n'a pas voulu m'accorder mon mercredi de libre sous prétexte que "les clients travaillent bien eux ce jour-là", alors qu'en fait je n'avais affaire qu'à des clientes qui bossaient tous les jours, sauf le mercredi ? Qui m'a renvoyé mon CV dans les dents parce que je n'étais pas passée par une école cotée, en particulier la même que la sienne ?...

A chaque fois, il faut bien l'avouer, c'était une femme !

Et qui m'a donné carte blanche pour monter un projet stratégique alors que je n'avais aucune expérience en la matière ? Qui a trouvé les mots justes pour me réconforter lorsque je me suis effondrée en pleurs sur mon ordinateur ? Qui a voulu m'offrir un pont d'or lorsque j'ai démissionné pour suivre mon ami à Paris ?

C'était un homme !

Et qui m'a reçu dans un tout petit bureau, moi Petit chaperon rouge de 20 ans, Bac + 1, timide, empotée, balbutiante, pour m'entendre dire que je serais parfaite dans un emploi d'animatrice radio ?!?!?!? Une sadique, une vicieuse, qui cherchait sûrement à m'humilier, à m'enfoncer ? Et bien, oui ! Et elle a eu bien raison de me pousser à bout, car sans sa remarque, vous ne seriez pas en train de me lire :-)

Publié dans Elles travaillent

Commenter cet article

Corinne 03/08/2006 09:24

Ma pauvre ! Mais dans quelle boîte tu travailles pour côtoyer ainsi des collègues masculins aussi peu motivés ?! :-) Un mojito entre filles ? Ma foi, je suis aussi partante :-)

Staffelfelden 02/08/2006 18:44

Pour ma part je préciserais juste le commentaire de Corinne qui ne fait allusion qu'à des "sexes de pouvoir". Or, au quotidien (toujours pour ma part) les collègues femmes s'avèrent beaucoup plus sympathiques, rigolotes (eh oui, il faut beaucoup d'humour quand on travaille dans une société de prestation de services...), solidaires, motivées et bosseuses ! Et ça, je n'ai pas peur de le dire. Qui tire la tronche dès qu'on lui demande de lever le petit doigt, se barre 2 heures avant tout le monde, vous fait sentir que décidément vous ne savez rien de rien, commence par dire qu'il n'a pas le temps avant même de savoir ce qu'on va bien pouvoir lui demander, répercute sur l'équipe ses nuits blanches, ses bobos en tout genre, ses problèmes familiaux... Dans ma boîte la réponse est toujours la même : les mecs.
Perso je rêve que d'une chose : les mecs dehors et vivement le prochain mojito entre filles.
 

Anna 21/06/2006 12:27

Tiens... moi, mon expérience est exactement inverse à la vôtre, ce sont le plus souvent des femmes qui m'ont donné ma chance au boulot...
Alors, arrêtons avec ces conneries qu'on entend perpétuellement à propos de pratiques féminines bien douteuses... Certes, ça existe mais colporter ce genre de bêtise ne fait que discréter les... femmes... Or, sur votre site que je découvre avec plaisir, c'est dommage, non?

Corinne 21/06/2006 20:55

Aïe ! Aurais-je touché un point sensible ? :-) S'il vous plaît Anna, ne déformez pas mes propos... Je vous ai fait part de mon expérience à partir d'un livre que j'ai retrouvé par hasard. Vous avez fait part de la vôtre et je vous en remercie. Au moins, nos histoires respectives prouvent que la bêtise humaine n'est pas une affaire de sexe... :-)Bien à vous et à bientôt ?